Yuki HASEGAWA, biographie

Yuki est  l’ unique finaliste japonaise du Concours International de Direction d’ Orchestre Arthur Nikisch en 2020 !

Née à Tokyo , chef d’ orchestre , arrangeuse et pianiste , elle a étudié à Paris et à Milan .

Elle vit à Paris et à Tokyo .

En 2019 , elle a été à nouveau invitée en tant que chef d’ orchestre de la «  Japan Croatia Music Society » ( Président : M. Tomohiro Adachi , pianiste ).

Pour l’ occasion , elle a choisi entre autres symphonies la «  Sinfonietta » de Papandopulo , créée au Japon avec le «  Most Chamber Orchestra » composé uniquement de musiciens professionnels .

Les critiques ont été très positives :

« Un contenu merveilleux avec de la noblesse , du romantisme et aussi des éléments folkloriques . Il est d’ une grande importance qu’ une si excellente œuvre ait été créée au Japon » .

«  Dès le début , l’ interprétation était empreinte d’ une grande vitalité » .

«  C’ était dynamique et interprété avec un sens aigu du style néoclassique » .

Dans les Symphonies de Sorkocevic , dans la première moitié du concert , elle a réussi à communiquer «  une mélancolie charmante dans le mouvement lent » et «  un style de composition qui a une luminosité italienne et quelque chose qui vous rend séduisant » ( le tout du critique musical M. Kyosuke Hasegawa *, sans aucun lien de parenté avec Yuki ) .

Le récital de piano a suscité des commentaires tels que : «  Une impression très éloquente et tridimensionnelle qui résulte d’ une maîtrise du style de jeu dynamique » et «  elle a bien fait ressortir les caractéristiques de chaque pièce , et nous a fait sentir à nouveau que le piano , en tant qu’ instrument , est doté d’ une capacité d’ expression aussi riche , comparable à celle d’ un orchestre » ( du SNS du public en 2018 ) , etc .

En 2020 elle sort , en tant que pianiste , des albums en solo , mais aussi de musique de chambre en streaming «  Estampes & 3 Romanzen » , « Concert Romantique » , etc . Ils comprennent les enregistrements en direct du Duo Cordiale ( flûte : Mme Mika Takeuji ) qui a remporté les trois premiers prix aux concours de musique de chambre à Paris .

Par ailleurs , Yuki a commencé à publier des partitions qu’ elle a elle-même arrangées pour ses propres activités d’ interprétation . L’ arrangement pour la partie de piano de la Sonate de Franck interprétée dans le récital de M. Aurélien Sabouret , premier violoncelle soliste de l’ Opéra de Paris ( acclamé dans la prestigieuse revue japonaise « Ongaku-no-tomo » ) , une version pour piano solo du «  Prélude à l’ après-midi d’ un Faune » interprétée dans le récital de piano organisé par Ark Securities Co Ltd. en 2018 , une version au piano de «  Variations sur un thème du Carnaval de Venise » d’ Arban , enregistrée pour le CD de M. Jun Miyanishi , principal tubiste du Taïwan Philarmonic , l’ Orchestre Symphonique National , etc . sont publiés séquentiellement .

En tant que chambriste , Yuki s’ est engagée avec enthousiasme dans des œuvres d’ harmonie expérimentale du début du XXè siècle et d’ autres telles que les œuvres de Castillon , Stenhammar , Juon , Pilati , Roussel , Vierne , Schulhoff , Lekeu , et d’ autres , et a bâti un programme familier avec l’ exécution d ‘ œuvres célèbres . Il s’ agit d’ une série de concerts qui est appréciée par les mélomanes et aussi par les non-initiés . Elle a également réalisé un enregistrement de CD les Sonates de Vierne, de Granados et de Ravel (Posthume) avec M. Jean-Pierre Lacour , ex-violoniste de l’ Orchestre de Paris

Lauréate de divers concours en France , en Italie , en Autriche ( « Brahms » à Pörtschach ) et en Hongrie pour le piano , la musique de chambre et la direction d’ orchestre .

Diplômée du Kunitachi College of Music ( spécialité : piano ) , du Conservatoire Supérieur de Paris-CNR ( musique de chambre , écriture musicale et orchestration) et du Milano Civica Scuola di Musica Claudio Abbado ( direction d’ orchestre ) , elle a étudié également l’ écriture musicale au CNSM de Lyon .

Depuis ses années de formation , elle a été fréquemment appelée comme pianiste officielle pour des conférences, masterclasses et concours des instruments à vent et à cordes en raison de sa riche musicalité , de son sens de l’ harmonie et de sa profonde sensibilité musicale . Ces dernières années , elle est devenue membre du jury de concours de musique pour différentes sections , et est également chargée de cours publics du Concours de piano Blumenstein à Tokyo .

Yuki a appris le piano dès son plus jeune âge auprès du Prof. Fujiko Yamada . Elle a poursuivi ses études pianistiques auprès des Profs. Thierry Huillet à Toulouse et Arnulf Von Arnim en Allemagne .

Elle a étudié la musique de chambre auprès des Profs. Jean-Pierre Sabouret ( violon solo de l’ Opéra National de Paris ) , Eric Le Sage , Paul Meyer , l’ orchestration auprès du Prof. Alain Louvier , l’ écriture musicale auprès du Prof. Bernard de Crepy , la direction d’ orchestre auprès des Profs. Renato Rivolta , Vincent Renaud , entre autres .

En 2019 , elle a étudié en tant que stagiaire au département de la direction d’ orchestre du « Tokyo College of Music » dirigé par le Maestro Junïchi Hirokami , et a étudié avec M. Toshihiro Yonezu .

Yuki voyage fréquemment entre l’ Europe et Tokyo avec le titre de séjour «  Passeport Talent » muni de l’ autorisation officielle d’ exercer tout type d’ activité professionnelle .

Artiste collaboratrice avec Pro Arte Musicae Co , Ltd. au japon .

Membre compositeur IMRO .

Présidente de l’ Ensemble Cordiale ( bureau des concerts ) , Editions Les Bons Concerts et Lyrica Records .

https://yukihasegawa.com

Mis à jour , 3 décembre 2020 .

Français corrigé par M . Thierry Lecarpentier .

PDF à imprimer

Téléchargez (pas encore prêt, excusez-moi)