Yuki HASEGAWA, biographie

* Yuki est maintenant une seule finaliste japonaise du Concours international de direction d’orchestre Arthur Nikisch!

* Ce biographie sera édité par un écrivain professionnel avant la fin octobre 2020.

Née à Tokyo. Chef d’orchestre, arrangeuse et pianiste qui a étudié à Paris et Milan. Vit à Paris / Tokyo.

En 2019, elle a été invitée à nouveau en tant que chef d’orchestre de la Japan Croatia Music Society (Président: M. Tomohiro Adachi, pianiste), a sélectionné la Sinfonietta de Papandopulo etc. et ont été créées au Japon avec le Most Chamber Orchestra (professionnel). Il a été critiqué comme “Un contenu merveilleux avec de la noblesse, du romantisme et aussi des éléments folkloriques, et il est d’une grande importance d’avoir une si excellente œuvre créée au Japon”, “Dès le début, l’interprétation s’est déroulée  avec plein de vitalité”, ” C’était dynamique et avait un bon sens du style néoclassique”. Dans les Symphonies de Sorkočević dans la première moitié du concert, elle a réussi à communiquer “une mélancolie charmante (dans le mouvement lent)” et “un style de composition qui a une luminosité italienne et quelque chose vous fait sentir attrayante” (le tout du critique de musique M. Kyosuke Hasegawa*).

Le récital de piano a suscité des commentaires tels que : “une impression très éloquente et tridimensionnelle qui résulte d’une bonne utilisation du style de jeu dynamique” et “elle a bien fait ressortir les caractéristiques de chaque pièce, et nous a fait sentir à nouveau que le piano, en tant qu’instrument, est doté d’une capacité d’expression aussi riche comparable à celle d’un orchestre (du SNS du public en 2018) etc.

En 2020, elle sort des albums de solo et de musique de chambre en streaming “Estampes & 3 Romanzen”, “Concert Romantique”, etc. en tant que pianiste. Il comprend les enregistrements en direct du Duo Cordiale (flûte: Mme Mika Takeuji) qui a remporté 3 premiers prix aux concours de musique de chambre à Paris. De plus, elle a commencé à publier des partitions qu’elle a arrangées pour ses propres activités d’interprétation. L’arrangement pour la partie de piano de la Sonate de Franck interprété dans le récital de M. Aurélien Sabouret, premier violoncelle soliste de l’Opéra de Paris (acclamé dans la revue japonaise prestigieuse «Ongaku-no-tomo»), une version pour piano solo du «Prélude à l’après-midi d’un Faune” interprété dans le récital de piano organisé par Ark Securities Co., Ltd. en 2018, une version d’intermèdes au piano variés de ” Variations sur un thème du Carnaval de Venise” d’Arban enregistré pour le CD de M. Jun Miyanishi, principal tubiste de Taiwan Philharmonic, l’Orchestre Symphonique National, etc. sont publiés séquentiellement.

En tant que chambriste, elle s’est engagée avec enthousiasme dans des œuvres d’harmonie expérimentale du début du XXe siècle et d’autres telles que les oeuvres de Castillon, Stenhammar, Juon, Pilati, Roussel, Vierne, Schulhof, Lekeu et d’autres, et a fait un programme familier avec les oeuvres célèbres et exécuté. Il s’agit d’une série de concerts qui est appréciée par les connaisseurs de musique classique et aussi par les non-initiés. Elle a également réalisé un enregistrement CD avec M. Jean-Pierre Lacour, ex-violoniste de l’Orchestre de Paris.

Lauréat de concours en France, en Italie, en Autriche («Brahms» à Pörtschach) et en Hongrie pour piano, musique de chambre et direction d’orchestre. 

Diplômée du Kunitachi College of Music (spécialité: piano), du Conservatoire Supérieur de Paris-CNR (musique de chambre, écriture musicale et orchestration) et Milano Civica Scuola di Musica Claudio Abbado (direction d’orchestre). Elle a étudié l’écriture musicale également au CNSM de Lyon. Depuis ses années d’école, elle a été fréquemment nommée pianiste officielle pour des événements d’instruments d’orchestre en raison de sa musicalité riche, de son sens de l’harmonie et de sa musique bien avancée. Ces dernières années, elle est membre du jury de concours de musique dont la section piano, et est également en charge des cours publics.

Elle a appris le piano auprès du prof. Fujiko Yamada dès son plus jeune âge. Elle a étudié le piano auprès des profs. Thierry Huillet à Toulouse et Arnulf von Arnim en Allemagne, musique de chambre auprès des Profs. Jean-Pierre Sabouret (violon solo de l’Opéra National de Paris), Eric LeSage, Paul Meyer, orchestration auprès de Prof. Alain Louvier, écriture musicale auprès de Prof. Bernard de Crepy, direction d’orchestre auprès des Profs. Renato Rivolta, Vincent Renaud et autres. En 2019, elle a étudié en tant que stagiaire au département de direction d’orchestre du Tokyo College of Music dirigé par le Maestro Junïchi Hirokami, et a étudié avec M. Toshihiro Yonezu.

Elle voyage actuellement entre EU et Tokyo avec le titre de séjour «Passport Talent» avec l’autorisation de tous les type d’activité professionnels du gouvernement français. Artiste collaboratrice avec Pro Arte Musicae Co., Ltd. au Japon. Membre compositeur IMRO. Présidente de l’Ensemble Cordiale (bureau de concerts), Édition les bons concerts et Lyrica Records. https://yukihasegawa.com

(Mis à jour en août 2020)

*The critic is not a relative of the artist. There are around 377,000 people named “Hasegawa”.

PDF à imprimer

Téléchargez (pas encore prêt, excusez-moi)