Yuki Hasegawa, Site officiel

Cheffe d'orchestre, arrangeuse, pianiste et productrice

Yuki Hasegawa, Site officiel

Cheffe d'orchestre, arrangeuse, pianiste et productrice

Yuki Hasegawa, Site officiel

Cheffe d'orchestre, arrangeuse, pianiste et productrice

Yuki HASEGAWA, biographie

mis à jour le 7 septembre 2021

Née à Tokyo, cheffe d’orchestre, arrangeuse et pianiste, Yuki Hasegawa a étudié à Paris et à Milan. Elle vit entre Paris et Tokyo.

En 2019, elle a été à nouveau invitée en tant que cheffe d’orchestre par la Japan Croatia Music Society (Président: M. Tomohiro Adachi, pianiste), elle a choisi la Sinfonietta de Papandopulo, et présenté la création au Japon avec le Most Chamber Orchestra (professionnel). Les commentaires ont été très élogieux: « Un contenu merveilleux avec de la noblesse, du romantisme et aussi des éléments folkloriques. Il est d’une grande importance qu’une si excellente œuvre ait été créée au Japon » , « Dès le début, l’interprétation était empreinte d’une grande vitalité » , « C’était dynamique et interprété avec un sens aigu du style néoclassique » etc… Dans les Symphonies de Sorkočević, elle a réussi à communiquer « une mélancolie charmante (dans le mouvement lent) » et « un style de composition qui a une luminosité italienne et quelque chose de séduisant » selon les propos du critique musical M. Kyosuke Hasegawa- qui n’a aucun lien de parenté avec Yuki Hasegawa. Les CD et DVD Live de ce concert et du précédent « Récital des concertos pour piano » (œuvres de P. Dešpalj créées au Japon), Gerald Finzi, etc. dirigé par Yuki Hasegawa en 2017) sont sortis.

Le récital de piano a suscité des commentaires tels que : « Une impression très éloquente et tridimensionnelle qui résulte d’une maîtrise du style de jeu dynamique » et « elle a bien fait ressortir les caractéristiques de chaque pièce, et nous a fait sentir à nouveau que le piano, en tant qu’instrument, est doté d’une capacité d’expression aussi riche, comparable à celle d’un orchestre » (commentaire d’un spectateur diffusé sur les réseaux sociaux en 2018).

En 2020, Yuki Hasegawa est devenue l’unique finaliste japonaise du Concours International de Direction d’orchestre Arthur Nikisch. Depuis l’épidémie de Covid-19, elle sort des albums en streaming, comme « Estampes & 3 Romanzen » en tant que pianiste. Ils comprennent les enregistrements Live du Duo Cordiale (flûte: Mika Takeuji) qui a remporté les trois premiers prix aux Concours de musique de chambre de Paris. Par ailleurs, Yuki Hasegawa a commencé à publier des partitions qu’elle a arrangées pour ses propres activités d’interprétation: 
– arrangement et interprétation de la partie piano de la Sonate de Franck, lors du récital de son beau-frère Aurélien Sabouret, premier violoncelle soliste de l’Opéra de Paris (acclamé dans la prestigieuse revue japonaise « Ongaku-no-tomo » )
– transcription pour piano solo du « Prélude à l’après-midi d’un Faune » de Debussy interprétée dans le récital de piano organisé par Ark Securities Co Ltd. en 2018
– variations des interludes de piano pour les « Variations sur un thème du Carnaval de Venise » d’Arban, figurant sur l’album de récital du tubiste Jun Miyanishi, alors principal tubiste du Taiwan Philharmonic – the National Symphony Orchestra
L’ensemble de ces arrangements sont publiés.

En 2021, Yuki Hasegawa est sélectionnée pour participer aux masterclasses en ligne et étudie avec Neeme Järvi qui remarque que « Yuki Hasegawa a des gestes fins et une technique de direction qui l’aident à exprimer ses pensées musicales. Elle a le talent de s’adapter rapidement et de capter de nouvelles idées musicales et techniques. Elle a une connaissance et une compréhension approfondies de la musique qu’elle dirige. J’ai beaucoup aimé travailler avec Yuki Hasegawa également en raison de son enthousiasme et de son amour pour la musique, de ses efforts inlassables et de sa persévérance pour obtenir d’excellents résultats. Yuki Hasegawa est une musicienne fine et passionnée qui montre de grandes promesses en tant que cheffe d’orchestre. ». 

Parallèlement, elle reçoit des commandes d’arrangements de la Blumenstein Piano Association et de la Japan Croatia Music Society. Les œuvres de Pejačević arrangées pour quatuor de flûtes, 2 pianos et piano solo par Yuki Hasegawa sont créées en août et septembre 2021. Elle a également produit des concerts en ligne dans lesquels elle invite des conférenciers, dont un architecte connecté aux régions d’origine des compositeurs, pour enrichir culturellement l’expérience des auditeurs, avec des conversations sur l’histoire et la structure de ces villes. Elle a organisé et dirige les récentes conférences musicales en streaming, comme « Les couleurs des tonalités”, filmés par ses anciens professeurs et parents qui sont de grands musiciens en Europe, pour les étudiants et les professeurs de musique qui ne peuvent pas assister aux conférences au Japon en raison de la crise sanitaire. Ces projets ont été subventionnés par l’Agence des Affaires Culturelles – Gouvernement du Japon et soutenus par les Ambassades de France, d’Allemagne et de Roumanie.

En tant que chambriste, Yuki Hasegawa s’est engagée avec enthousiasme dans des œuvres d’harmonie expérimentale du début du XXè siècle et d’autres œuvres telles que celles de Vierne, Castillon, Lekeu, Roussel, Juon, Pilati, Stenhammar, Schulhoff, etc. Elle associe ces œuvres avec des œuvres célèbres pour les rendre plus accessibles au public. Ses concerts sont appréciés par les connaisseurs de musique classique et les non-initiés depuis 1999, ce qui a donné naissance à un CD avec Jean-Pierre Lacour, ex-violoniste de l’Orchestre de Paris.

Yuki Hagesawa est lauréate de divers concours en France, en Italie, en Autriche (dont le Concours de « Brahms » en tant que pianiste-soliste à Pörtschach) et en Hongrie (1er Prix à l’unanimité du membre de Danube Symphony Orchestra au 16e “masterclass et concours” de direction d’orchestre à Budapest).

Diplômée du Kunitachi College of Music (spécialité : piano), du Conservatoire Supérieur de Paris-CNR (musique de chambre, écriture musicale et orchestration), du Milano Civica Scuola di Musica Claudio Abbado (direction d’orchestre – Biennio (master)), et du Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des-Fossés (accompagnement au piano). Elle a étudié également l’écriture musicale au CNSM de Lyon. 

Lors de ses années de formation au Japon et en France, elle a été fréquemment appelée par des professeurs, comme pianiste officielle pour des conférences, masterclasses et concours d’ instruments à vent et à cordes en raison de sa riche musicalité, de son sens de l’harmonie et de ses phrases fluides. Ces dernières années, elle a également été nommée pianiste pour des opéras et elle a été membre de jurys de concours de musique, notamment le jury de présélection du Concours international de direction d’orchestre Nikisch 2021, en raison de sa large gamme de musicalité, de son point de vue fort et intéressant, de son objectivité, son équité et son honnêteté envers les gens. Elle est impliquée dans certains aspects de l’éducation musicale.

Née à Tokyo, Yuki Hasegawa a appris le piano dès son plus jeune âge auprès de Fujiko Yamada. Elle a poursuivi ses études pianistiques auprès de Thierry Huillet à Toulouse et Arnulf von Arnim en Allemagne. Elle a étudié la musique de chambre auprès de Jean-Pierre Sabouret (violon solo de l’Opéra National de Paris), Eric Le Sage, Paul Meyer, l’orchestration auprès d’Alain Louvier, l’écriture musicale auprès de Bernard de Crepy, l’accompagnement au piano auprès de Cécile Hugonnard-Roche, la direction d’orchestre auprès de Renato Rivolta, Vincent Renaud, et Adrian McDonnell, entre autres. En 2019-2020, elle a étudié en tant que stagiaire au département de la direction d’orchestre du Tokyo College of Music dirigé par Junïchi Hirokami, et a étudié avec Toshihiro Yonezu.

Yuki Hasegawa partage son temps entre Paris et Tokyo, grâce à son titre de séjour « Passeport Talent » autorisation officielle du gouvernement français d’exercer tout type d’activité artistique professionnelle. Elle est également artiste collaboratrice de Pro Arte Musicae Co, Ltd. au Japon, membre compositrice de l’Irish Music Rights Organisation (IMRO) et Songtrust et Présidente de l’Ensemble Cordiale (bureau des concerts), des Editions Les Bons Concerts et Lyrica Records.

Site internet: https://yukihasegawa.com 

1242 mots.

Je me tiens à votre entière disposition pour soumettre une version plus courte et tous renseignements complémentaires.